Les conditions de votre prélèvement
  • votre prélèvement SANGUIN

    Les prélèvements sont réalisés sur les sites de votre laboratoire BIOSMOSE IdF, sans rendez-vous. Cependant, pour certaines analyses, un appel au laboratoire est préférable afin que les secrétaires vous précisent les modalités de votre prélèvement.

    Les prélèvements sont assurés par du personnel qualifié, régulièrement habilité. Les biologistes, technicien(ne)s et infirmier(e)s de nos équipes suivent scrupuleusement les règles d’hygiène et de sécurité en vigueur, en conformité avec la norme EN 15189.

    Certaines analyses de biologie médicale nécessitent un jeûne strict, d’autres des conditions particulières de prélèvement, comme un régime alimentaire approprié ou un horaire à ne pas dépasser.

     

    Conditions générales


    En règle générale, il faut éviter de prendre un repas riche avant une prise de sang même si le jeûne n'est pas obligatoire pour les examens prescrits. En effet la prise alimentaire va charger votre sang en graisses et sucres, ce qui risque d'interférer avec les techniques analytiques mises en oeuvre pour le dosage des paramètres sanguins.
    Un jeûne strict se caractérise par un délai de 10h à 12h depuis le dernier repas, et la consommation d'eau non gazeuse uniquement.

    Un jeûne strict est exigé pour les analyses suivantes :

    Bilan lipidique : cholestérol total et fractions, triglycérides, apolipoprotéines A1 et B
    Acides gras
    Glycémie et cycles glycémiques (Charge glucosée de 50g, 75g ou 100g, test de O'Sullivan)
    Test respiratoire Héli-kit®
    Prolactine
    Parathormone
    dosage des CTX sanguins (CROSS-LAPS)
    CLA alimentaires, respiratoires ou mixtes
    − Test au SYNACTHÈNE®

    Des renseignements cliniques vous seront demandés en salle de prélèvement, en toute confidentialité, afin d'assurer au mieux l'interprétation de vos résultats.

    Analyses nécessitant des conditions particulières


    Un horaire de prélèvement est à respecter pour les analyses suivantes (rythme nycthéméral)

    ACTH : le matin entre 8h et 10h
    Rénine et Aldostérone : le matin entre 7h et 9h ; soit en position debout (après 1h de déambulation) soit en position couchée (après 1h de repos en position couchée)
    Cortisol, : à 8h pour un taux maximal, à 16h pour un taux minimal
    Test au Synacthène
    Prolactine : entre 8h et 12h après un repos de 20 minutes, en première partie de cycle chez la femme, à jeûn et au moins 1h après le lever
    PTH : le matin
    Prégnénolone Sulfate, corticostérone, désoxycortisols, désoxycorticostérone : entre 7h et 10h
    DHEA et DHA Sulfate : le matin
    Estradiol, LH, FSH : le matin

     

    Un régime alimentaire particulier est nécessaire pour les analyses suivantes

    Aldostérone : régime normosodé pendant la période de recueil des urines de 24h
    Catécholamines et dérivé méthoxylés , Ac homovanilique et Ac vanylmandélique : éviter dans les 48h précédant le prélèvement et pendant la période de recueil des urines de 24h la consommation de banane, vanille thé, café, chocolat, agrumes
    Sérotonine et 5 HIA : éviter dans les 48h précédant le prélèvement et pendant la période de recueil des urines de 24h la consommation de banane, chocolat, agrumes, fruits secs, avocats, kiwi, prune, ananas, mollusques

     

    Dosage de médicaments


    Suivi de traitement : le prélèvement se fait avant la prise du médicament (taux résiduel) sauf indication contraire.
    Recherche de toxicité : le prélèvement se fait après la prise, délai à préciser selon médicament (taux maximaux)
    Héparinémie / HBPM : la mesure de l’activité anti Xa se fait 3 à 4 heures après l’injection sauf pour INNOHEP ® (4 heures) et FRAXODI ® (6 heures)
    Héparinémie / héparines standard : la mesure du TCA se fait à mi-chemin entre deux injections

     

     

    Prélèvements pédiatriques :


    Afin d'abolir la douleur liée à l'effraction cutanée et de diminuer le stress des enfants, il est possible d'appliquer une crème anesthésiante aux deux plis du coude avant le prélèvement (EMLA® et génériques, patch ou tube, disponible sur ordonnance).
     
    Faites-vous préciser le protocole d'utilisation, les précautions d'emploi et les contre-indications à l'utilisation de la crème anesthésiante par votre médecin ou votre pharmacien.

     

    Conditions de réalisation des examens génétiques :


     Les analyses à caractère génétique correspondent par exemple au dépistage de la trisomie 21, aux recherches de mutations génétiques dans le cadre de maladies telles l’hémochromatose, la mucoviscidose, la thrombophilie …

    Il existe des conditions très strictes encadrant la prescription des analyses à caractère génétique. Afin que le laboratoire puisse prendre en charge la prescription, il est impératif

    • que votre médecin renseigne une feuille de demande spécifique ainsi qu'une attestation de consultation. Ces documents vous seront remis à l'attention du laboratoire
    (article R 162-16-7 du code de la santé publique)

    • que votre médecin vous fasse signer une déclaration de consentement éclairé. Deux formulaires seront à remplir : un exemplaire sera conservé par le médecin, l'autre vous sera remis afin d'être transmis au laboratoire
    (article R 162-16-7 du code de la santé publique)


    Ces documents sont disponibles à l'accueil du laboratoire ou en téléchargement ICI.

     

    Epreuves dynamiques


      Test d'hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO
    )
    But du test : permet de dépister le diabète gestationnel, c'est à dire une élévation de la glycémie au cours de la grossesse
    Durant ce test, vous ne pourrez pas quitter l'enceinte du laboratoire, fumer ou manger.

    • Produit : solution d'eau contenant 75g de sucre, aromatisée au citron / à l'orange

    • Protocole :
    - Prélèvement sanguin à jeûne, le matin
    - Ingestion de la solution sucrée
    - Prélèvements sanguin 60 min et 120 min après l’ingestion

    • Prélèvements sanguins : dosage de la glycémie


    Test d'hyperglycémie provoquée par voie orale (O'Sullivan)

    But du test : permet de dépister le diabète gestationnel, c'est à dire une élévation de la glycémie au cours de la grossesse
    Durant ce test, vous ne pourrez pas quitter l'enceinte du laboratoire, fumer ou manger.

    • Produit : solution d'eau contenant 50g de glucose, aromatisée au citron / à l'orange

    • Protocole :
    - Prélèvement sanguin à jeûne, le matin
    - Ingestion de la solution sucrée
    - Prélèvements sanguin 60 min après l’ingestion

    • Prélèvements sanguins : dosage de la glycémie


    Test de freinage rapide à la Dexaméthasone
    But du test : cette épreuve permet de différencier les différents types d’hypercorticismes.

    • Produit : 1 mg de Dexaméthasone (comprimés de Dectancyl® à 0,5 mg soit 2 comprimés)

    • Protocole :
    - Prélèvement sanguin à J0, 8 h du matin
    - A minuit entre J0 et J1 prise par voie orale de 1 mg de dexaméthasone.
    - Prélèvement sanguin à J1 le lendemain, 8 h du matin.

    • Prélèvements sanguins : dosage du cortisol et ACTH éventuellement


    Test au SYNACTHÈNE® rapide ou immédiat

    But du test : cette épreuve permet d'évaluer le fonctionnement des glandes surrénales

    • Produit : Tétracosactide (Synacthène®, ampoule à 0,25 mg dans 1 ml soit pour un adulte : 1 ampoule).

    • Protocole
    - Sujet à jeun depuis 12 h et au repos depuis 30 min.
    - Prélèvement sanguin à 8 h du matin.
    - Injection IM de Synacthène®.
    - Prélèvements sanguin 30 min et 60 min après l’injection de Synacthène®.

    • Prélèvements : dosages du cortisol et dérivés


    La prise de rendez-vous est impérative pour les Tests au Synacthène® afin que l'injection puisse être réalisée par une personne autorisée.


  • LES RECUEILS D'URINE

    Aide à la réalisation d'un ECBU (2eme jet urinaire)

     Ces conseils pour le recueil d'un ECBU sont indispensables à l'obtention de résultats interprétables :

    1. Le matin au réveil, ou 2h au moins après la précédente miction, se laver les mains puis faire une toilette locale soignée avec la lingette désinfectante fournie par le laboratoire (chlorhexidine ou autre antiseptique adapté)

    2. Commencer à uriner dans les toilettes (élimination du 1er jet), puis continuer dans le flacon stérile fourni par le laboratoire et terminer la miction dans les toilettes.

    3. Fermer immédiatement le flacon, le déposer au laboratoire dans les 2h qui suivent le recueil. En cas d'impossibilité, le flacon peut-être placé au réfrigérateur (de +4 à +8°C) pendant un maximum de 3h.

     

    Aide à la réalisation d'un prélèvement du 1er jet urinaire

    Ces conseils pour le recueil d'un premier jet urinaire sont indispensables à l'obtention de résultats interprétables :

    1. Le matin, au réveil, SANS TOILETTE LOCALE, uriner directement dans le flacon fourni par le laboratoire de manière à recueillir des urines sur 2cm de hauteur au maximum.

    2. Eliminer le 2eme jet dans la cuvette des toilettes.

    3. Fermer immédiatement le flacon, le déposer au laboratoire dans les 2h qui suivent le recueil. En cas d'impossibilité, le flacon peut-être conservé à température ambiante pendant un maximum de 3h.

     

    Aide à la réalisation d'un recueil des urines de 24 heures


    1. Au lever (par exemple : dimanche à 8 heures du matin) vider la totalité de la vessie dans les toilettes et noter sur le flacon la date et l'heure. Il s'agit de l'heure de départ du recueil, votre vessie est purgée et vide.

    2. Par la suite, recueillir dans le bidon fourni par le laboratoire toutes les urines de la journée, de la nuit suivante et les urines du lever le lendemain (exemple : celles du lundi matin au lever)

    3. Lorsque 24 heures se sont écoulées après l'heure de départ du recueil (dans cet exemple le lundi à 8 heures du matin) vous videz une dernière fois votre vessie dans le bidon. Le bidon contient exactement les urines que vous avez émises pendant 24 heures.

    • Conserver les urines dans un réfrigérateur ; elles sont à apportées au laboratoire dans la journée.

    • Si le recueil dépasse la contenance du flacon fourni, l'excédent sera recueilli dans une bouteille plastique afin que le volume global soit noté. L'ensemble sera déposé au laboratoire.

    • Pour certaines analyses (dosages des catécholamines, métanéphrines, acide vanilmandélique et acide homovanillique) il est impératif d'exclure pendant la période de recueil de 24h la consommation de banane, vanille thé, café, chocolat, agrumes. Les urines doivent être conservées au réfrigérateur et rapidement apportées au laboratoire.

    Aide à la réalisation d'un recueil d'urines pour HLM (Hématies-Leucocytes minutes) ou Compte d'Addis

    1. 3 heures avant l'heure habituelle du réveil, vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter l'heure exacte.

    2. Boire 1/4 de litre d’eau, puis se recoucher et rester allongé au repos et à jeûn pendant 3 heures.

    3. Après 3 heures exactement, soit l'heure habituelle du réveil, uriner à fond en recueillant la totalité des urines dans le bocal fourni par le laboratoire. Si des urines se présentent avant la fin des 3 heures, les recueillir dans le bocal.


    Rapporter dans les plus brefs délais le bocal au laboratoire.




    Aide à la réalisation d'un recueil d'urines pour frottis cellulaire

    1. Au lever, vider la totalité de la vessie dans les toilettes

    2. Boire deux grands verres d'eau

    3. Par la suite, pratiquer une activité physique modérée pendant au moins 30 minutes (marche à pied par exemple)

    4. Puis uriner dans le flacon fourni par le laboratoire

    Rapporter rapidement au laboratoire


    Aide à la réalisation d'un recueil d'urines pour recherche de protéinurie et glycosurie
    (sucre/albumine urinaires)

      • Au lever, recueillir les premières urines du matin à jeûn.

    • Cependant un recueil à tout moment de la journée reste possible. Dans ce cas il faut en tenir compte dans l'interprétation des résultats et éventuellement recommencer l'analyse le lendemain matin sur un nouvel échantillon recueilli à jeûn.


    • Rapporter au laboratoire dans la journée.


    Aide à la réalisation d'un recueil d'urines pour la recherche d'oeufs de Bilharzie (parasites)

     1. Le matin au réveil, pratiquer une activité physique modérée pendant au moins 30 minutes (marche à pied par exemple)

    2. Puis recueillir les urines : commencer dans les toilettes et finir la miction dans le flacon fourni par le laboratoire, en forçant le jet (fin des urines).
    Il est aussi possible de recueillir les urines à la fin d'une journée physiquement active.

    Rapporter rapidement au laboratoire.


  • AUTRES PRÉLÈVEMENTS À VISÉE BACTÉRIOLOGIQUES, PARASITOLOGIQUES ET MYCOLOGIQUES


      ,  Conditions générales


    En règle générale, il est souhaitable de :

    • ne pas nettoyer ni désinfecter la zone devant être prélevée avant de venir au laboratoire
    • prélever à distance de tout traitement antibiotique / antifongique local ou général


    Conditions d'un prélèvement génital chez la femme

     • La patiente devra éviter toute toilette intime, tout traitement local (crème, gels, savons…) ainsi que tout rapport sexuel dans les 24 heures précédant le prélèvement.
    • Il est conseillé d’éviter le prélèvement pendant la période menstruelle car la flore est modifiée (sauf avis contraire du prescripteur).
    • Le prélèvement doit être réalisé avant ou à distance de tout traitement antibiotique (au moins 15 jours pour la recherche de Chlamydiae, au moins 5 jours pour les germes banaux).

    Conditions d'un prélèvement génital chez l'homme

    • Le prélèvement est à effectuer au moins 3 heures après une miction urinaire.
    • Le patient devra éviter toute toilette intime et tout traitement local (crème, gels, savons…) avant le prélèvement.
    • Le prélèvement doit être réalisé avant ou à distance de tout traitement antibiotique (au moins 15 jours pour la recherche de Chlamydiae, au moins 5 jours pour les germes banaux).


    Aide à la réalisation d'un recueil de sperme

    Les conseils qui vous sont donnés ci-dessous pour le recueil spermatique sont indispensables à l'obtention de résultats interprétables.

     • Eviter toute thérapeutique antibiotique durant les 10 jours précédant l'examen.

    1. Se laver soigneusement les mains.

    2. Réaliser une toilette locale à l'aide de la lingette antiseptique fournie par le laboratoire (chlorhexidine) ou à l'aide de n'importe quel autre antiseptique (dakin).

    3. Recueillir le sperme par masturbation dans le flacon stérile fourni par le laboratoire.

    4. Immédiatement après, recueillir le 1er jet urinaire dans le second flacon stérile fourni par le laboratoire (après le recueil de sperme).


    5. Acheminer les flacons dans les 30 minutes qui suivent le recueil, en les maintenant le plus possible à température corporelle (préférer une poche à un sac). Surtout, ne pas conserver les flacons au réfrigirateur.


    Les résultats seront disponibles sous 48h à 72h en conditions standards de culture.


    Aide à la réalisation d'une expectoration

    Ces conseils pour le recueil d'un crachat sont indispensables à l'obtention de résultats interprétables

     1. Le prélèvement se fait de préférence le matin au réveil. Tousser bruyamment et cracher dans le flacon stérile fourni par le laboratoire. La toux doit être profonde pour solliciter les parties terminales des bronches. Une toux superficielle n'intéressera que la gorge, le prélèvement sera essentiellement salivaire

    2. Fermer immédiatement le flacon, le déposer au laboratoire dans les 2h qui suivent le recueil. En cas d'impossibilité, le flacon peut-être placé au réfrigérateur (de +4 à +8°C) pendant un maximum de 3h.

    Vous pouvez télécharger la fiche de renseignement, à joindre à votre recueil ICI

    Aide à la réalisation d'un recueil de selles pour coproculture / parasitologie

    Les résultats de votre analyse de selles dépendent de la qualité de votre recueil : nous vous demandons de suivre scrupuleusement les indications suivantes :

    • Le recueil de selles est à effectuer si possible au cours d'un épisode diarrhéique.
    • Il est conseillé de suivre un régime pauvre en résidus cellulosiques les 2 jours précédents le recueil : peu de fruits, peu de légumes verts, peu de céréales ou de corps gras (oléagineux).
    • Il est indispensable de faire le recueil à distance de toute thérapeutique antibiotique, antiparasitaire ou antiseptique. Il faut aussi éviter l'utilisation de suppositoires, l'absorption récente de charbons ou de laxatifs (mucilages, huile de paraffine).

    1. Recueillir les selles
    - soit directement dans le flacon fourni par le laboratoire
    - soit sur un support propre (papier aluminium) puis transvaser la totalité dans le flacon.
    Attention : ne pas récupérer les selles dans l'eau des toilettes

    2. Bien visser le couvercle puis acheminer au laboratoire le plus rapidement possible.
    Dans le cadre d'une recherche d'amibiase, le recueil doit être impérativement apporté dans la demie-heure et le recueil ne devra pas être placé au réfrigirateur.

    Cas particulier du nourrisson ou d'une personne portant des couches : ne pas apporter la couche au laboratoire. Transférer un maximum de selles dans le flacon fourni à l'aide de la spatule.


    Vous pouvez télécharger la fiche de renseignement, à joindre à votre recueil ICI

    Aide à la réalisation d'un scotch test

    Les résultats du scotch test dépendent de la qualité de votre recueil : nous vous demandons de suivre scrupuleusement les indications suivantes :

    Ce test s’effectue le matin au réveil, avant la toilette et les premières selles.

     1. Utiliser uniquement du scotch transparent (ne pas utiliser de scotch opaque ni coloré qui ne permet pas l’examen au microscope)

    2. Appliquer le coté adhésif du scotch sur les plis radiés de l'anus, en appuyant quelques secondes

    2. Puis coller le côté adhésif du scotch sur la lame fournie par le laboratoire

    3. Placer la lame dans la boîte de transport fournie par le laboratoire, mettre la boite dans le sachet plastique et bien noter la date et l’heure du recueil.

     

    Test respiratoire Héli-Kit® ou INFAI®

     • But du test : cette épreuve permet de mettre en évidence la présence d'une bactérie, Helicobacter pylori, sur les parois de l'estomac.

    • Produit : urée marquée au 13C (75 mg) et acide citrique (1,4 g).
    • Précautions de réalisation :
    − Arrêt, depuis au moins 4 semaines avant le test, de tout traitement antibiotique.
    − Arrêt des traitements anti-sécrétoires depuis 2 semaines (Inhibiteurs de la Pompe à Protons, anti-H2, ...).
    − Arrêt des traitements anti-acides et pansements gastro-intestinaux depuis 24 heures.
    − Sujet à jeun depuis la veille, au repos sans boire ni manger ni fumer pendant l’épreuve.

    • Protocole :
    1. Ingérer la solution contenant l'acide citrique, reconstituée au laboratoire.
    2. Souffler doucement et jusqu’à apparition de buée dans les deux premiers tubes à l’aide de la paille.
    3. Ingérer la solution contenant l’urée (reconstituée au laboratoire) puis attendre 30 minutes.
    4. Souffler doucement et jusqu’à apparition de buée dans les deux derniers tubes à l’aide de la paille.

    • Prélèvements : respiratoires, dosage du carbone 13 dans l'air expiré.